Retour
12 juillet 2023

À quel âge doit-on cesser d’investir dans l’immobilier ?

L’investissement immobilier permet de se constituer un patrimoine durable. Mais à quel âge est-il prudent d’arrêter d’investir dans l’immobilier ? Existe-t-il un âge limite pour investir ? Vous trouverez dans cet article différent possibilités et alternatives pour continuer à investir, même après la retraite.  

On peut investir dans l’immobilier à 90 ans si l’on veut

L’âge ne devrait pas être une barrière à l’achat d’un appartement ou d’une maison. En effet, il n’existe aucune limite légale d’âge pour réaliser un investissement immobilier. Vous pouvez envisager de le faire à 90 ans, si votre santé et votre situation financière le permettent.

Toutefois, il est essentiel de bien évaluer les risques et de s’assurer que cela s’intègre dans un plan de gestion réaliste de votre patrimoine. Prenez bien en compte votre situation personnelle ainsi que vos objectifs à long terme. S’agit-il de préparer votre retraite, de penser à votre succession ? À chaque objectif, sa stratégie.

Trouver l’argent pour investir est une autre affaire

Au-delà de cette limite, les banques ne prêtent plus…

Passé un certain âge, généralement entre 60 et 70 ans, obtenir un prêt immobilier devient de plus en plus difficile. Les banques considèrent souvent qu’à cet âge, les risques associés à la durée du prêt et à la capacité de remboursement sont trop importants. Cela peut être un obstacle de taille pour ceux qui souhaitent poursuivre des investissements immobiliers lorsqu’ils sont parvenus à la retraite.

Renoncer ou chercher des solutions inventives ?

Alors, faut-il renoncer à investir après un certain âge ou se mettre en quête d’alternatives ? Cela dépend bien sûr de vous. Mais sachez qu’il existe des options si vous souhaitez continuer à investir après l’âge généralement considéré comme un âge limite pour investir. Plusieurs choix s’offrent à vous.

  • Le crédit hypothécaire : vous pouvez mettre une hypothèque sur un bien que vous possédez et toucher immédiatement une part importante de la valeur de votre maison ou de votre appartement. Les conditions de remboursement sont multiples, certaines s’avérant avantageuses.
  • La vente en nue-propriété qui vous permet de monétiser votre patrimoine immobilier existant pour payer une nouvelle acquisition.

La vente en nue-propriété ouvre de belles possibilités de liquidités

Vendre en nue-propriété, qu’est-ce que c’est ?

La vente en nue-propriété consiste à vendre la propriété d’un bien immobilier qui vous appartient, tout en conservant l’usufruit, c’est-à-dire le droit de l’utiliser ou de percevoir les revenus qu’il génère. Cette stratégie vous permet de libérer des liquidités tout en continuant à utiliser votre bien immobilier pendant une période déterminée.

Vous pouvez décider de conserver votre bien jusqu’à votre décès, ou vous déterminez au moment de la vente la durée de votre séjour (jusqu’à 10 ans) au-delà de laquelle vous abandonnerez l’usufruit et quitterez définitivement le bien. Selon la solution choisie, la valeur de la nue-propriété sera plus (limite de durée de l’usufruit) ou moins (jusqu’au décès) élevée.

Les avantages de la vente en nue-propriété pour investir après 70 ans

Vendre en nue-propriété s’avère être une alternative intéressante au viager classique. Plus précisément, cela vous donnera la possibilité :

  • Obtenir des liquidités : elles vous permettront de financer un nouveau projet immobilier ou tout autre investissement.
  • Réduire les coûts de succession : la valeur de la nue-propriété est inférieure à la pleine propriété, ce qui peut réduire les droits de succession pour vos héritiers.
  • Conserver l’usage de votre bien pendant une longue période, ce qui est particulièrement avantageux si vous souhaitez continuer à y habiter le temps de concrétiser un autre achat.

PraxiFinance, votre expert en finances immobilières, vous guide dans toutes vos démarches

Chez PraxiFinance, nous sommes spécialisés dans l’accompagnement financier pour les investissements immobiliers. Vous êtes à la retraite et cherchez une solution pour financer l’achat de votre future résidence principale ? Notre équipe d’experts est là pour vous guider à travers les différentes options d’une vente en nue-propriété et vous conseiller tout au long de vos démarches.

Les conditions d’obtention de la vente en nue-propriété

Pour accéder à ce type de financement, pas de conditions de revenus. Si vous avez plus de 50 ans, vous pouvez effectuer cette opération, jusqu’à un âge très avancé. Il vous faudra simplement :

  • Posséder le bien en toute propriété,
  • Trouver un acquéreur qui soit intéressé par un investissement à long terme,
  • Établir un contrat détaillé stipulant les termes de la vente en nue-propriété avec réserve d’usufruit.

Votre conseiller PraxiFinance, le garant d’une opération réussie

Un conseil, un avis ? N’hésitez pas à nous contacter !

Obtenez une étude gratuite, confidentielle et personnalisée

L’ensemble de nos solutions, encadrées par la loi et faisant l’objet d’un acte notarié, se signent par-devant notaire. Ce dernier est garant de la bonne mise en place de nos dispositifs : montant du prêt ou de la vente, prise de garantie hypothécaire, échange avec le service de la publicité foncière, mise en place de la caution (hypothèque de 1er rang). Il s’assure aussi de la bonne compréhension des engagements du débiteur/créancier (banque) et que l’emprunteur ou le vendeur est bien le propriétaire du bien immobilier.

Être rappelé

Merci, nous vous rappelons au plus vite.
Veuillez réessayer.

Remplir notre formulaire

Remplissez ce formulaire
confidentiel de contact.

Formulaire

Nous appeler

Nos conseillers sont à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 18h.

01 85 09 70 40

Demande de contact

Merci, nous avons bien reçu votre demande. Nous vous recontactons prochainement.
Quelque chose n'a pas fonctionné. Veuillez réessayer.
Depuis 1990