Retour
13 novembre 2023

Développer son entreprise grâce au crédit hypothécaire

Développer sa petite entreprise : quelles solutions ?

Dans un contexte économique souvent difficile, les entrepreneurs cherchent des solutions créatives et efficaces pour financer leur entreprise. Des difficultés financières ou le besoin de développer leur activité sont ainsi à l’origine de nombreuses demandes de financement par des auto-entrepreneurs et des PME. Nous vous proposons de faire un point sur les principales solutions qui s’offrent à vous.

Les besoins de financement des TPE et PME après la pandémie de Covid

La pandémie de Covid a mis à mal beaucoup de petites et moyennes entreprises. Ces dernières, face à une baisse de revenus sur plusieurs années, ont fréquemment du mal à retrouver une activité normale, souvent à cause d’un manque de liquidités pour de nouveaux investissements.

Chercher des sources de financement exceptionnelles pour traverser ces difficultés et permettre un développement maîtrisé de leur structure est ainsi le casse-tête auquel se confrontent actuellement nombre d’entrepreneurs.

Sauver et développer son entreprise : avec quel financement ?

Il existe plusieurs voies pour trouver rapidement des liquidités. Toutefois, certaines sont plus risquées que d’autres.

Prendre un associé

Trouver des fonds pour une entreprise plutôt en vue, qui a fait de bons résultats et semble prometteuse n’est pas un problème : vous trouverez toujours des investisseurs pour vous proposer une association ou une mise de fonds, moyennant des parts de votre société. Vous obtiendrez ainsi des capitaux frais, éventuellement importants. De plus, vous pourrez bénéficier de nouvelles compétences, ainsi que du réseau professionnel de votre ou de vos associés. L’envers du décor est que vous allez vous dépouiller d’une partie de votre entreprise. Vous ne serez plus seul maître à bord, ne pourrez plus prendre des décisions sans en référer à votre associé ni vous opposer à des stratégies que vous n'appréciez pas.  

Apporter des fonds propres

Investir dans son entreprise en utilisant des économies personnelles vous permet d’éviter une dilution du capital de votre société et de garder entièrement la main. Mais cela va diminuer votre patrimoine personnel, ce qui est rarement sain. Imaginez que cet investissement ne suffise pas à redresser la barre. Vous aurez perdu sur les deux tableaux : une faillite d’entreprises et une baisse drastique de vos économies.

Emprunter

Si vous êtes en mesure de prouver que votre entreprise est saine, qu’elle est en mesure de se développer, vous trouverez certainement des établissements de crédit susceptibles de vous prêter des montants suffisants. Les avantages de cette procédure sont qu’elle est classique, bien encadrée, rapide et a priori efficace. Cependant, c’est permettre à un banquier de commencer à mettre le nez dans les comptes et les décisions stratégiques de votre PME, en avez-vous réellement envie ? De plus, les frais annexes ne sont pas négligeables.

Le crédit hypothécaire avec un bien immobilier

Il existe une autre solution, qui s’apparente à un prêt, mais sans les conditions parfois difficilement acceptables des banques tout en convoquant des fonds propres, mais sans risques importants.

Si vous disposez d’un bien immobilier dont vous avez l’utilité, soit que vous le louiez, soit que vous y habitiez, saviez-vous que vous pouviez prendre un crédit adossé à votre bien ?

Conserver son bien et ses revenus éventuels

En optant pour un crédit hypothécaire, vous pouvez continuer à jouir de votre bien immobilier, par exemple en percevant des revenus locatifs. À l’issue du remboursement du prêt, éventuellement facilité par ces loyers, vous ne vous serez pas départis de votre bien qui restera dans votre patrimoine.

Des options de remboursement adaptées

Vous pouvez opter pour différentes modalités de remboursement, soit en payant chaque mois une mensualité couvrant le remboursement du capital et les intérêts, soit en rendant le montant global en une fois à la fin d’une période déterminée, de 3 à 10 ans après l’obtention du prêt.

Cette seconde option vous permet par exemple de ne rembourser que lorsque la situation de votre entreprise sera rétablie, voire développée, et que vous pourrez rendre les fonds empruntés.

Pour rappel, les principales conditions du crédit hypothécaire :

  • Être propriétaire d'un bien immobilier situé en France métropolitaine et être résident fiscal en France
  • Valeur de ce bien : 350 000 € minimum
  • Montant du crédit souhaité : 100 000 € minimum et jusqu'à 50 % de la valeur du bien apporté en garantie
  • L'emprunteur doit disposer de revenus adéquats au paiement des mensualités du prêt sollicité

Avec PraxiFinance, optez pour une solution de financement optimale

PraxiFinance accompagne les entrepreneurs souhaitant investir dans leur entreprise grâce au crédit hypothécaire. Ses conseillers travailleront avec vous pour trouver la meilleure option pour votre cas. PraxiFinance et les banques partenaires en prêt hypothécaire sont là pour vous aider à faire le meilleur choix. Ils vous faciliteront ainsi les démarches nécessaires au développement de votre société.

Obtenez une étude gratuite, confidentielle et personnalisée

L’ensemble de nos solutions, encadrées par la loi et faisant l’objet d’un acte notarié, se signent par-devant notaire. Ce dernier est garant de la bonne mise en place de nos dispositifs : montant du prêt ou de la vente, prise de garantie hypothécaire, échange avec le service de la publicité foncière, mise en place de la caution (hypothèque de 1er rang). Il s’assure aussi de la bonne compréhension des engagements du débiteur/créancier (banque) et que l’emprunteur ou le vendeur est bien le propriétaire du bien immobilier.

Être rappelé

Merci, nous vous rappelons au plus vite.
Veuillez réessayer.

Remplir notre formulaire

Remplissez ce formulaire
confidentiel de contact.

Formulaire

Nous appeler

Nos conseillers sont à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 18h.

01 85 09 70 40

Demande de contact

Merci, nous avons bien reçu votre demande. Nous vous recontactons prochainement.
Quelque chose n'a pas fonctionné. Veuillez réessayer.
Depuis 1990