Retour
7 juillet 2023

Emprunter après 80 ans, les atouts du crédit hypothécaire

Simone a 82 ans. Elle est veuve et en bonne santé. Son fils aîné vient de divorcer. Il emménage dans l’appartement que sa mère mettait en location jusqu’à présent. Il doit réaménager tout l’intérieur pour accueillir ses deux filles, dont il a la garde partagée. Par ailleurs, il doit s’acheter une nouvelle voiture, ayant laissé le véhicule familial à son ex-femme. Malgré un bon salaire, il ne peut pas avancer les 150 000 € nécessaires pour tout cet équipement. Simone n’a pas les liquidités pour lui prêter et cherche un moyen d’emprunter.

Aider sa famille par l’emprunt après 80 ans : un vrai défi comblé par le prêt hypothécaire senior

Simone est propriétaire de trois appartements à Paris : le sien, un 60 mètres carré où elle habite dans le 15ème, un trois-pièces qu’elle louait jusqu’au divorce de son fils et qui lui rapportait un revenu non négligeable, et un autre trois-pièces, occupé par sa fille et son conjoint. Elle a commencé par questionner sa banque, puis par passer par un courtier en crédits. La réponse qui lui est revenue était la même : un crédit est presque toujours possible, mais il faut souscrire une assurance décès et invalidité.

Or à son âge, celle-ci est très chère et rend le crédit si coûteux qu’il en devient impossible !

Bien que rien dans la législation ne prévoie de limite d’âge, les banques et organismes de crédit justifient leur pratique par les risques de santé des personnes âgées : la probabilité de décès n’est pas négligeable, et c’est pour se prémunir de ce potentiel manque à gagner qu’ils exigent des garanties presque impossibles à remplir. Heureusement, il existe une solution que Simone a découverte en parlant à ses enfants. Son beau-fils lui explique que ses parents ont eu recours à un organisme proposant des crédits sans assurance. Elle s’est alors tournée vers PraxiFinance, le courtier spécialisé dans le prêt hypothécaire.

Les ressources du prêt hypothécaire pour les seniors

Comment souscrire un prêt hypothécaire ?

Simone s’est rapidement décidée à prendre ce type de crédit. Le principe en est très simple :

  • La banque hypothèque l’appartement dans lequel son fils s’est installé avec ses enfants en garde alternée. Sa valeur estimée est de 800 000 euros.
  • Simon va emprunter 200 000 euros à la banque, les 150 000 € nécessaires à son fils, plus 50 000 € de précaution, ceci sur dix ans. Elle disposera de l’argent immédiatement.
  • Elle remboursera chaque mois le seul montant des intérêts, qui s’avère faible. Elle a hésité sur la possibilité de rembourser intérêts + capital, mais les mensualités lui semblaient trop importantes.
  • Dans dix ans, son calcul est clair : elle aura 92 ans. Soit, elle sera encore en vie et son fils, qui gagne bien sa vie, aura la possibilité de rembourser l’emprunt en une fois, soit elle ne sera plus là, et la vente de son appartement suffira largement à tout rembourser et à entrer dans la succession pour ce qu’il en restera.

Les atouts du crédit hypothécaire

On le voit, faire un emprunt après 80 ans reste tout à fait possible et, qui plus est, facile. Le prêt hypothécaire permet en effet :

  • De ne pas souscrire d’assurance décès et invalidité, et d’éviter ainsi d’énormes frais inaccessibles,
  • De financer tout projet, qu’il s’agisse d’un achat immobilier, d’une avance de trésorerie, ou d’un projet professionnel,
  • D’emprunter des montants élevés : la banque prête jusqu’à 50 % de la valeur du bien hypothéqué. Dans le cas de Simone, elle aurait pu prétendre à un prêt de 400 000 € ;
  • D’emprunter sur une longue période qui peut atteindre les 15 ans,
  • D’être dispensé d’un questionnaire médical.

Les conditions requises par la banque pour un prêt hypothécaire

Même si PraxiFinance a cherché à les limiter au mieux, il existe cependant quelques conditions imposées par les banques :

  • Les héritiers réservataires de Simone, à savoir sa fille et son fils à l’heure actuelle, doivent être informés que leur mère a souscrit un crédit. Ils n’ont cependant pas à valider sa demande,
  • Simone doit fournir une attestation de capacité, rédigée par un médecin. Celui-ci atteste que les capacités cognitives et intellectuelles de Simone sont tout à fait aptes à lui permettre de souscrire un crédit,
  • Dans de nombreuses banques, la limite de remboursement du crédit est de 95 ans. Ainsi, Simone peut emprunter au maximum sur 13 ans.

PraxiFinance, votre allié pour trouver la meilleure solution de prêt hypothécaire

Praxifinance, spécialiste du crédit hypothécaire depuis 1990, PraxiFinance a construit un réseau de partenaires bancaires dans toute l’Europe. Cela lui permet d’obtenir des prêts garantis par hypothèque aux meilleurs taux avec de nombreuses banques.

Une question ? Un besoin de liquidités ? N'hésitez pas à nous contacter !

Obtenez une étude gratuite, confidentielle et personnalisée

L’ensemble de nos solutions, encadrées par la loi et faisant l’objet d’un acte notarié, se signent par-devant notaire. Ce dernier est garant de la bonne mise en place de nos dispositifs : montant du prêt ou de la vente, prise de garantie hypothécaire, échange avec le service de la publicité foncière, mise en place de la caution (hypothèque de 1er rang). Il s’assure aussi de la bonne compréhension des engagements du débiteur/créancier (banque) et que l’emprunteur ou le vendeur est bien le propriétaire du bien immobilier.

Être rappelé

Merci, nous vous rappelons au plus vite.
Veuillez réessayer.

Remplir notre formulaire

Remplissez ce formulaire
confidentiel de contact.

Formulaire

Nous appeler

Nos conseillers sont à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 18h.

01 85 09 70 40

Demande de contact

Merci, nous avons bien reçu votre demande. Nous vous recontactons prochainement.
Quelque chose n'a pas fonctionné. Veuillez réessayer.
Depuis 1990