Financer un retard de TVA dans son entreprise

Michèle Martin est gérante d’un Hôtel Spa 4 étoiles et d’un restaurant étoilé au guide Michelin en Haute-Savoie.

Les travaux de la cuisine ont pris du retard et elle se retrouve confrontée à une situation financière intenable.

Hôtel Spa Restaurant au bord du lac d’Annecy

Cet hôtel est réputé pour son restaurant gastronomique, et surtout son spa et sa piscine qui donnent sur le lac.

Les clients réservent généralement en demi-pension ou en pension-complète et profitent de leur séjour pour se prélasser au spa et déguster des plats d’exception.

« La majeure partie de nos clients restent à l’hôtel car il y à tout sur place : des soins, un spa, une piscine, un bar, restaurant étoilé au guide Michelin, le tout avec vue sur le lac d’Annecy »

 

Entreprise financée par hypothèque

 

En octobre 2019, Michèle Martin entreprit de changer l’intégralité de l’équipement de la cuisine, y compris le piano, les fours, la plonge et les chambres froides. À priori, il ne s’agit que de renouveler des meubles, elle en profite également pour  demander au propriétaire des murs de refaire la faïence et les sols.

Les travaux ont lieu en période de basse activité. Michèle Martin a anticipé en proposant des formules sans restauration à ses clients. L’opération doit durer un mois et les travaux sont censés finir au début du mois de novembre, afin d’être prêt pour la saison hivernale.

Pour le petit déjeuner, elle fait appel aux commerçants de la ville. Le restaurant étant dans un aile isolée de l’hôtel, les clients ne subissent pas de nuisances liées aux travaux.

Des travaux qui durent

Des ouvriers commencent par enlever l’équipement, qui est revendu ou recyclé. En attendant la livraison des nouveaux meubles, le propriétaire du bâtiment de l’hôtel réalise les travaux demandés.

 

Hypothèque en Savoie

 

Seulement, l’équipement ne leur a été que partiellement livré. Il manque tout le matériel de froid : chambres froides et placards réfrigérants. Impossible de stocker des denrées à moins de trouver une solution temporaire. D’autant que le chef du restaurant, également associé de l’hôtel, ne souhaite pas travailler avec du matériel provisoire ni réduire la carte des plats.

Une solution s’impose pour Michèle Martin : décaler la date de réouverture de la cuisine. « Ce retard met en péril les finances de l’hôtel. L’énergie du spa et le loyer de l’hôtel demandent des ressources financières importantes, et sans le restaurant, la marge de nos services est très faible. »

Un besoin important à financer

Il faut maintenant rembourser partiellement ou totalement les clients ayant réservé avec pension, de quoi générer des coûts supplémentaires. Le restaurant fermé génère un manque à gagner de 70 000 € par semaine, il faut payer les employés au chômage technique ainsi que les prestataires pour le petit-déjeuner, sans compter la baisse de fréquentation importante du bar.  Ses fonds de roulement s’épuisent.

« Il manque encore 150 000 € à l’hôtel pour tenir financièrement, j’ai donc du décaler certaines dépenses. Je ne peux  pas retarder le bail ni le paiement des charges, j’ai préféré demander un délai pour le paiement de la TVA. »

Un délai de 6 mois, pas suffisant

L’administration fiscale lui accorde un délai de paiement de 6 mois pour la TVA du 4e trimestre 2019.

Hors, c’est lorsque le froid arrive qu’elle engage le plus de dépenses : il faut chauffer l’hôtel, le spa et la piscine extérieure et cela augmente considérablement ses coûts énergétiques.

Un prêt hypothécaire pour injecter des fonds dans son entreprise

 

Chalet en hypothèque pour un crédit

 

Sur les conseils de son expert-comptable, elle décide de contacter la société PraxiFinance afin de trouver un financement.

Elle apporte en garantie une résidence secondaire qu’elle possède en nom propre.

Il s’agit d’un grand chalet, situé dans la même commune que son hôtel, mis en location saisonnière. D’une surface de 150 m² , il est estimé à 1,2 millions d’euros.

Elle obtient un prêt professionnel hypothécaire de 150 000 €. Les fonds sont injectés dans sa société sous forme d’un apport en compte courant d’associés.

Michèle Martin opte pour un remboursement amortissable sur 10 ans. Ses revenus locatifs et professionnels lui permettent d’assumer les mensualités du prêt. Dans les faits, l’hôtel lui remboursera le compte courant dès que la situation financière de l’entreprise le lui permettra et Michèle procèdera à un remboursement anticipé du crédit hypothécaire.

PraxiFinance accompagne les dirigeants d’entreprises depuis 30 ans

Depuis 1990, notre société permet aux dirigeants d’entreprises d’obtenir leurs financements en mobilisant leur patrimoine immobilier.

Avec le prêt hypothécaire, il est possible d’emprunter pour tout projet professionnel ou personnel, sans assurance emprunteur ni limite d’âge.

Contactez-nous pour nous exposer votre demande. Notre équipe se tient à votre disposition pour analyser vos besoins et votre situation financière afin de vous proposer le financement qui vous convient le mieux.